Accueil  | Aperçu général de Chine  | Qui sommes nous Relations bilatérales  | Rubrique de l'ACHA  | Services presses médias
    Portada > Infomations Importantes
Wang Yi s'entretient par téléphone avec le Ministre turc des Affaires étrangères Mevlut Cavusoglu
2020-12-15

Le 14 décembre 2020, le Conseil d’État et Ministre des Affaires étrangères Wang Yi s’est entretenu par téléphone avec le Ministre turc des Affaires étrangères Mevlut Cavusoglu.

M. Cavusoglu a félicité la Chine pour avoir réussi à contrôler l’épidémie de COVID-19 et a hautement apprécié les réalisations obtenues par la Chine dans la recherche et le développement de vaccins anti-COVID-19. Selon lui, la partie turque estime que les vaccins chinois sont sûrs et efficaces et en a annoncé un achat en urgence, et est disposée à renforcer la coopération avec la Chine à cet égard. La partie turque espère profiter de l’occasion qui sera offerte par le 50e anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques Turquie-Chine l’année prochaine pour approfondir davantage la coopération avec la Chine et rehausser le niveau des relations bilatérales.

M. Wang a dit que depuis le début de l’année, la Chine et la Turquie avaient travaillé main dans la main dans la lutte contre la COVID-19, et avaient mené une coopération efficace dans l’approvisionnement en fourniture médicales, le partage d’expérience en matière de lutte contre le virus et la phase III d’essai clinique de vaccins anti-COVID-19. La deuxième vague de l’épidémie se propageant actuellement à l’échelle mondiale, la Chine se tiendra fermement aux côtés du peuple turc jusqu’à la victoire définitive et finale de la Turquie sur l’épidémie. La Turquie a décidé d’acheter des vaccins chinois, ce qui traduit sa confiance en Chine. La Chine est disposée à accorder des assistances nécessaires à la Turquie en vertu de la loi et des règlements. La Chine et la Turquie auront à célébrer solennellement le 50e anniversaire de leurs relations diplomatiques, à approfondir la confiance politique mutuelle et la coopération dans divers domaines, ainsi qu’à porter leurs relations à un niveau plus élevé.

M. Wang a indiqué que la confiance politique mutuelle représentait le fondement du partenariat stratégique entre les deux pays et que les Chefs d’État des deux pays avaient échangé des points de vue sur ce sujet à plusieurs reprises. Ceux-ci ont souligné qu’il fallait y avoir une compréhension mutuelle et un soutien réciproque concernant les questions touchant aux intérêts vitaux et aux préoccupations majeures de part et d’autre. La Chine et la Turquie partagent des préoccupations communes dans la lutte contre le terrorisme et le maintien de la sécurité et de la stabilité nationales. Les deux parties devront s’opposer à la politisation et à l’instrumentalisation de la lutte antiterroriste, ainsi qu’à la pratique de « deux poids deux mesures » dans ce domaine. Notant que le « Mouvement islamique du Turkestan oriental » est une organisation terroriste internationale identifiée par le Conseil de Sécurité de l’Organisation des Nations Unies, M. Wang a souligné que le combat contre ce groupe constituait un devoir international de tous les pays. La Chine est prête à mener une coopération antiterroriste plus approfondie avec la Turquie.

M. Cavusoglu a dit que la Turquie était également victime dans la lutte antiterroriste. La Turquie s’oppose à toute forme de terrorisme et à la politisation des questions antiterroristes, et elle observera strictement les résolutions pertinentes du Conseil de Sécurité de l’ONU sur l’identification des organisations terroristes internationales. La partie turque ne permettra à personne de porter atteinte à la souveraineté et à l’intégrité territoriale de la Chine.

Suggest To A Friend
  Print