Accueil  | Aperçu général de Chine  | Qui sommes nous Relations bilatérales  | Rubrique de l'ACHA  | Services presses médias
    Portada > Infomations Importantes
Wang Yi s'entretient par téléphone avec le Vice-Premier Ministre et Ministre des Affaires étrangères du Kazakhstan Mukhtar Tleuberdi
2021-01-21

Le 21 janvier 2021, le Conseiller d'État et Ministre des Affaires étrangères Wang Yi a eu un entretien téléphonique avec le Vice-Premier Ministre et Ministre des Affaires étrangères du Kazakhstan Mukhtar Tleuberdi.

M. Wang a félicité Mukhtar Tleuberdi pour sa prise de fonction en tant que Vice-Premier Ministre et Ministre des Affaires étrangères du Kazakhstan. Il a également félicité le Kazakhstan pour le 30e anniversaire de son indépendance, en souhaitant que le pays avance à grands pas pour entamer les trois prochaines décennies d'or.

M. Wang a déclaré que l'orientation stratégique des deux Chefs d'État constituait la garantie fondamentale du développement des relations sino-kazakhes. Au cours de l'année écoulée, la Chine et le Kazakhstan ont fait preuve de solidarité et se sont entraidés face aux défis de la COVID-19, portant les relations bilatérales à un haut niveau malgré les difficultés. Le volume des échanges commerciaux bilatéraux a maintenu une bonne dynamique, et les convois ferroviaires Chine-Europe et le volume des marchandises qu'ils ont transportées ont enregistré une augmentation contre toute attente, devenant des « caravanes de chameaux d'acier » traversant l'Eurasie. Dans la prochaine étape, la Chine est disposée à profiter de l'occasion du 30e anniversaire de l'établissement des relations diplomatiques entre les deux pays et à prendre la coopération de qualité dans le cadre de « la Ceinture et la Route » comme fil conducteur pour faire avancer la coopération bilatérale dans divers domaines. Les deux parties devront mettre en synergie leurs plans de coopération, approfondir la coopération en matière de capacité de production et d'investissement, améliorer la connectivité, faire progresser la coopération en matière de recherche et de développement et d'achat de vaccins, et développer leur coopération dans des domaines tels que l'économie numérique, l'e-commerce et l'intelligence artificielle, afin d'injecter constamment un nouvel élan au développement des relations bilatérales.

M. Wang a dit que la coordination internationale était la pierre de touche de la coopération stratégique entre deux pays. Se soutenir mutuellement sur les questions touchant aux intérêts vitaux de chacun devra faire naturellement partie du partenariat stratégique global permanent Chine-Kazakhstan. La Chine soutient un rôle plus important de la partie kazakhe au sein de l'Organisation de Coopération de Shanghai (OCS) et de la Conférence sur l'interaction et les mesures de confiance en Asie (CICA) afin d'apporter une plus grande contribution à la paix et au développement régionaux. « La partie américaine a attaqué et discrédité la Chine de façon malveillante sur des questions liées au Xinjiang et à Hong Kong, et s'est ingérée arbitrairement dans les affaires intérieures de la Chine, ce qui a gravement violé les normes fondamentales régissant les relations internationales. Nous sommes convaincus que le Kazakhstan se joindra aux pays qui défendent la justice, se tenant aux côtés de l'équité et de la justice internationales, et s'opposant conjointement à l'intimidation, à la pratique du 'deux poids deux mesures' et à l'acte d'ingérence dans les affaires intérieures des autres pays », a poursuivi M. Wang.

M. Tleuberdi a déclaré que le Kazakhstan serait déterminé à développer ses relations avec la Chine, et profiterait de l'occasion du 30e anniversaire de l'indépendance du Kazakhstan et du 30e anniversaire des relations diplomatiques entre les deux pays pour planifier des échanges de haut niveau avec la partie chinoise, faire progresser une coopération mutuellement bénéfique dans divers domaines et porter les relations bilatérales à un niveau supérieur. Le soutien mutuel sur les questions internationales et régionales est la ligne directrice et le cœur du partenariat stratégique global permanent entre le Kazakhstan et la Chine. Le Kazakhstan respecte résolument le principe de non-ingérence dans les affaires intérieures des autres pays et estime que les questions liées au Xinjiang et à Hong Kong relèvent purement des affaires intérieures de la Chine. Le Kazakhstan est disposé à renforcer sa coopération avec la Chine dans le cadre de l'OCS et de la CICA pour sauvegarder conjointement la sécurité et la stabilité dans la région.

Suggest To A Friend
  Print