Accueil  | Aperçu général de Chine  | Qui sommes nous Relations bilatérales  | Rubrique de l'ACHA  | Services presses médias
    Portada > Infomations Importantes
Wang Yi s'entretient par liaison vidéo avec les Co-Présidentes des négociations intergouvernementales sur la réforme du Conseil de Sécurité de la 75e session de l'Assemblée générale des Nations Unies
2021-01-28

Le 27 janvier 2021, le Conseiller d'État et Ministre des Affaires étrangères Wang Yi a rencontré par liaison vidéo à Beijing Joanna Wronecka et Alya Ahmed Saif Al-Thani, Co-Présidentes des négociations intergouvernementales sur la réforme du Conseil de Sécurité de la 75e session de l'Assemblée générale des Nations Unies, respectivement Représentante permanente de la Pologne auprès des Nations Unies et Représentante permanente du Qatar auprès des Nations Unies.

M. Wang a félicité Joanna Wronecka et Alya Ahmed Saif Al-Thani pour leur prise de fonctions de co-président des négociations intergouvernementales, et a déclaré que la Chine soutiendrait pleinement leur travail.

M. Wang a indiqué que la réforme du Conseil de Sécurité concernait le futur développement des Nations Unies et les intérêts vitaux de ses pays membres. La réforme doit refléter l'équité et la justice, augmenter la représentation et le droit à la parole des pays en développement et permettre à davantage de petits et moyens pays la possibilité de participer au processus décisionnel du Conseil de Sécurité et corriger les injustices historiques à l'encontre de l'Afrique. La réforme doit poursuivre le principe de l'État de droit et maintenir les négociations intergouvernementales, seule plateforme légitime autorisée par l'Assemblée générale pour délibérer de la réforme du Conseil de Sécurité. La réforme doit refléter la direction des pays membres, s'en tenir aux larges consultations démocratiques, fédérer progressivement les esprits et trouver une solution globale acceptable pour toutes les parties. La réforme doit être menée de manière sûre et ordonnée, préserver effectivement l'unité des pays membres et défendre l'autorité des Nations Unies.

Mmes Wronecka et Al-Thani ont apprécié les efforts de la Chine pour sauvegarder le multilatéralisme et renforcer le rôle des Nations Unies, et présenté les premières négociations intergouvernementales sur la réforme du Conseil de Sécurité. Elles ont exprimé leur volonté de continuer d'écouter largement les opinions des pays membres, de maintenir une communication étroite avec la Chine et les autres pays membres, de s'efforcer de parvenir à un consensus et de promouvoir la réforme du Conseil de Sécurité d'une manière qui convient le mieux aux intérêts des pays membres des Nations Unies.

Suggest To A Friend
  Print