Accueil  | Aperçu général de Chine  | Qui sommes nous Relations bilatérales  | Rubrique de l'ACHA  | Services presses médias
    Portada > Infomations Importantes
Yang Jiechi s'entretient par liaison vidéo avec le Comité national sur les relations entre les États-Unis et la Chine
2021-02-02

Le 2 février 2021, Yang Jiechi, membre du Bureau politique du Comité central du Parti communiste chinois (PCC) et Directeur du Bureau de la Commission des Affaires étrangères du Comité central du PCC, s'est entretenu à Beijing par liaison vidéo avec le Comité national sur les relations entre les États-Unis et la Chine.

Yang Jiechi a déclaré que la Chine et les États-Unis étaient deux plus grandes économies du monde et membres permanents du Conseil de Sécurité des Nations Unies. Une coopération efficace entre les deux parties a une incidence directe sur le bien-être des peuples de tous les pays ainsi que la paix, le développement et la prospérité du monde. Au cours des dernières années, les relations sino-américaines ont connu la période la plus difficile depuis l'établissement des relations diplomatiques entre les deux pays. Certaines personnes aux États-Unis se cramponnaient à la mentalité de la guerre froide et considéraient la Chine comme une menace. Leurs propos et actes erronés consistant à interférer dans les affaires intérieures de la Chine ont nui aux intérêts de la Chine et perturbé les échanges normaux et la coopération mutuellement bénéfique entre les deux pays. De tels propos et actes, allant à l'encontre de la tendance de l'époque, ont gravement sapé les relations sino-américaines et ont considérablement endommagé les intérêts fondamentaux des deux peuples.

M. Yang a dit qu'il y avait tellement d'intérêts partagés et étroitement imbriqués entre la Chine et les États-Unis, et que leur coopération correspondait à l'aspiration des peuples ainsi qu'à la tendance générale. Les relations sino-américaines se trouvent actuellement à un moment clé. La Chine et les États-Unis ont pour tâche commune de ramener les relations bilatérales sur une voie de développement prévisible et constructive, et de bâtir un modèle d'interaction entre grands pays qui se concentre sur la coexistence pacifique et la coopération gagnant-gagnant. Cela répond aussi aux attentes de tous les pays. La Chine est disposée à travailler avec les États-Unis pour faire avancer les relations bilatérales sur la voie du non-conflit, de la non-confrontation, du respect mutuel et de la coopération gagnant-gagnant.

M. Yang a indiqué que des efforts pourraient être faits dans les aspects suivants :

Premièrement, la Chine doit être vue telle qu'elle est. La Chine poursuit la voie du développement pacifique et adhère à une stratégie d'ouverture gagnant-gagnant. Les 1,4 milliard de Chinois soutiennent sans réserve la direction du PCC, s'unissent fermement autour du PCC et avancent fermement dans la voie du socialisme aux caractéristiques chinoises. Aucune force ne peut arrêter le processus de développement de la Chine. Nous espérons que les États-Unis travailleront avec la Chine pour maintenir la bonne direction des relations bilatérales, et renforcer la coopération et la coordination pour parvenir à un développement commun.

Deuxièmement, les interactions normales doivent être restaurées. Le développement des relations sino-américaines est le résultat de décennies de persévérance et de dévouement des Chinois et des Américains de tous les horizons pour maintenir les contacts, les échanges, la communication et la coopération. Il faut éliminer les obstacles aux échanges et à la coopération entre les divers milieux des deux pays. Davantage d'efforts doivent être déployés pour envoyer un message positif sur la coopération sino-américaine, encourager une perception publique positive entre les deux peuples et consolider le fondement social et l'adhésion populaire au développement des relations bilatérales.

Troisièmement, les conflits et les divergences doivent être gérés adéquatement. Étant deux grands pays avec des histoires, des cultures et des systèmes différents, la Chine et les États-Unis ont des divergences sur certaines questions. Il est essentiel de gérer adéquatement ces divergences afin qu'elles ne fassent pas obstacle à l'intérêt général du développement des relations bilatérales. Les deux parties doivent respecter les traditions historiques et culturelles de chacune, respecter leurs intérêts vitaux et préoccupations majeures respectifs, et respecter les choix de chacune en matière de système politique et de voie de développement. Les États-Unis doivent honorer sérieusement leurs engagements dans le cadre des trois Communiqués conjoints sino-américains, observer strictement le principe d'une seule Chine et respecter effectivement la position et les préoccupations de la Chine sur la question de Taiwan.

Quatrièmement, les deux parties doivent mener une coopération mutuellement avantageuse. Les deux pays disposent d'un large espace de coopération dans des domaines tels que la lutte contre l'épidémie, la reprise économique et le changement climatique. Nous devons promouvoir les échanges et la coopération entre les deux armées et dans les domaines de l'application de la loi, de la lutte antidrogue et de la cybersécurité, et renforcer la communication et la coordination sur les grands défis mondiaux et les dossiers d'actualité brûlante régionaux comme la réduction de la pauvreté à travers le développement, la lutte contre le terrorisme et la non-prolifération, afin de fournir plus de biens publics au monde.

M. Yang a souligné que l'avenir des relations sino-américaines serait prometteur. Tant que les deux parties gardent à l'esprit les intérêts fondamentaux des deux peuples et des populations du monde, adhèrent au principe de respect mutuel, recherchent un terrain d'entente par-delà les divergences, assurent une gestion efficace des divergences et élargissent les intérêts communs, les relations sino-américaines s'engageront sûrement dans la voie de l'amélioration et du développement au profit des peuples des deux pays et du monde entier.

Jacob Lew, Henry Kissinger, Stephen Orlins, David Lampton, Dennis Blair, Evan Medeiros, Susan Thornton, Evan Greenberg et d'autres membres du Comité national sur les relations entre les États-Unis et la Chine ont participé au dialogue. Les participants américains à l'événement ont déclaré que la relation entre les États-Unis et la Chine était la relation bilatérale la plus importante au monde et que le renforcement de la coopération bilatérale revêtait une grande signification pour les deux pays et le monde entier. Le Comité national sur les relations entre les États-Unis et la Chine soutient le renforcement du dialogue entre les deux pays et s'attend à ce que les deux gouvernements aillent dans le même sens pour reconstruire la confiance mutuelle, remettre les relations bilatérales sur les bons rails et les faire progresser dans la bonne direction. Ils ont exprimé leur volonté de continuer de jouer un rôle actif à cet égard.

Suggest To A Friend
  Print